To read the full version of this content please select one of the options below:

Nouveau visage de la terre: De l'envol de Wilbur Wright au grand tourisme aérien

René Duchet (Docteur ès lettres, Issoire (Puy‐de‐Dôme))

The Tourist Review

ISSN: 0251-3102

Article publication date: 1 April 1952

Abstract

Le 3 octobre 1908, Wilbur Wright réussissait le magnifique exploit de tenir l'air pendant près d'une heure, avec un passager, Frantz Reichel, «envoyé spécial» du Figaro. Et le lendemain, en un article sensationnel, le passager volant annonçait au monde l'extraordinaire nouvelle. En termes enthousiastes, Frantz Reichel faisait part de ses impressions, de ses étonnements, du spectacle inouï qu'il lui avait été donné de découvrir, de son ravissement, de sa confiance et de sa foi. «J'ai, aujourd'hui, connu une ivresse magnifique. J'ai connu la sensation de l'oiseau. J'ai volé! Oui, j'ai volé! J'en suis encore tout étonné, tout ému. Est‐ce possible? C'est pour‐tant bien vrai. Oui, il n'y a pas de doute: J'ai vécu le rêve audacieux et vainement poursuivi à travers les siècles par tant d'humanités téméraires!… Ma joie est immense et je me perds dans le tumulte enivrant des sensations éprouvées!»

Citation

Duchet, R. (1952), "Nouveau visage de la terre: De l'envol de Wilbur Wright au grand tourisme aérien", The Tourist Review, Vol. 7 No. 4, pp. 146-150. https://doi.org/10.1108/eb059703

Publisher

:

MCB UP Ltd

Copyright © 1952, MCB UP Limited