To read the full version of this content please select one of the options below:

LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE, 1940–4

MADELEINE CHABRIER (Conservateur‐adjoint à la Bibliothèque Nationale)

Journal of Documentation

ISSN: 0022-0418

Article publication date: 1 March 1945

Abstract

Le 10 juin 1940, alors que les armées allemandes, qui étaient reparties à l'attaque sur un large front, quelques jours auparavant, approchaient rapidement de Paris, la Bibliothèque Nationale fermait ses portes au public. Les collections les plus précieuses des quatre grands départements (Manuscrits, Imprimés, Estampes et Médailles) ainsi que celles des bibliothèques Mazarine, de l'Arsenal, de Versailles, du Conservatoire ou de l'Opéra (toutes ces bibliothèques étant rattachées à la Bibliothèque Nationale) avaient été mises sous caisses dès la fin d'août 1939 et évacuées en province dans deux châteaux réquisitionnés à cet effet: le château d'Ussé en Touraine, d'abord, puis à partir du 22 mai 1940 celui de Castelnau, dans le midi de la France. Ces deux dépôts avaient été organisés par le conservateur honoraire du Cabinet des Estampes, Monsieur P.‐A. Lemoisne, secondé par des gardiens.

Citation

CHABRIER, M. (1945), "LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE, 1940–4", Journal of Documentation, Vol. 1 No. 3, pp. 136-150. https://doi.org/10.1108/eb026071

Publisher

:

MCB UP Ltd

Copyright © 1945, MCB UP Limited